Les Candidats

Ludovic LOQUET

Ludovic_LoquetConseiller général
Maire d’Ardres
Président de la Commission Environnement et Développement Durable au Département du Pas-de-Calais
Premier Vice-président de la Communauté de Communes des Trois-Pays
Président du Conseil d’administration de l’EHPAD et du CCAS d’Ardres
Directeur Territorial

 

Né à Ardres il y a 49 ans, je suis le cadet d’une famille de 3 enfants. Je suis par ailleurs marié et papa de deux enfants qui se prénomment, Flavie et Emile. Caroline, mon épouse, est quant à elle l’aînée d’une fratrie de 5 enfants.
Ma maman est aujourd’hui retraitée et après un parcours en usine de dentelle à Calais d’une bonne dizaine d’années, elle a ensuite aidé mon père dans son activité professionnelle.
Mon père, Albert Loquet est subitement décédé à Ardres à l’âge de 73 ans en 2007. Il a été pendant plus de 30 années levétérinaire d’une grande partie des habitants de ce canton.
C’est vous dire si le monde rural, je le connais ! Combien de personnes se souviennent de cet homme connu et reconnu avec qui je sillonnais le canton pour découvrir la vraie vie. Albert Loquet était un homme honnête, droit et humble qui était apprécié de TOUS. Il fut en outre un élu ardrésien durant 30 années.
Albert Loquet avait ce sens du dévouement et de l’action publique. Inlassablement dévoué à la cause des autres, je retiendrai qu’il fut avant tout un altruiste tout au long de sa vie.
J’ai notamment hérité de mes parents le sens de la famille, l’amour des enfants. Ils m’ont aussi inculqué les principes républicains qui m’ont aidé à me forger un caractère, le sens du devoir, le respect d’autrui, l’apprentissage des responsabilités et le goût du travail bien fait.
De plus, je remercie mes parents, d’avoir fait de moi un homme respectueux des valeurs de la terre, se devant de rester humble.
Enfin, merci à toute ma famille, à mes proches et à mes amis de m’accompagner dans ce fabuleux projet pour lequel je suis et reste toujours disposé à vous servir.

Caroline MATRAT

Conseillère municipale à Calais
Conseillère communautaire à Cap Calaisis
Avocat
Née de parents Calaisiens il y a 40 ans, j’ai suivi toute ma scolarité à Calais dans des établissements privés et publics. Je garde d’avoir fait les deux écoles le respect des valeurs chrétiennes en même temps qu’une grande tolérance et un attachement profond à la laïcité.
Mariée et mère de 3 enfants, je suis attachée à la famille et à la transmission des valeurs. J’estime qu’il nous appartient de mettre toute notre énergie à préparer l’avenir, à accompagner sans les craindre les mutations de la société, et à contribuer à bâtir un monde plus paisible et plus juste.
Mon histoire personnelle m’a confrontée très tôt aux réalités de la vie. Dans une cellule familiale réduite, j’ai dû très jeune financer mes études par des emplois postés en milieu hospitalier. J’ai beaucoup travaillé et ai eu la chance de progresser, mais je n’ai jamais oublié par où j’étais passée, et me place naturellement du côté des plus démunis et des plus faibles.
J’ai fait le choix de devenir avocat par souci d’être directement utile aux autres. Je me suis engagée dans le milieu associatif, puis en politique, pour la même raison, par souci de servir.
Mon activité professionnelle me plonge chaque jour dans le quotidien des familles, j’ai pleinement conscience des difficultés qui pèsent sur chacun et mets toute mon énergie à les en sortir. La politique n’est pas mon métier mais mon métier nourrit mon action politique et lui donne du sens.
J’ai exercé plusieurs mandats municipaux dans la majorité d’abord puis dans l’opposition à Calais depuis 2000.
Plus pragmatique que partisane, je suis libre de penser et de dire. J’inscris mon investissement politique dans la proximité et le concret plutôt que dans le discours et la posture.
Je partage avec Ludovic Loquet cette vision de la politique, le respect de la parole donnée, l’attachement à la proximité, le sens de l’effort.
Le conseil départemental nous permettra de traduire dans votre vie quotidienne notre volonté d’agir, dans différents domaines comme ceux de l’aide sociale, de l’éducation et des transports notamment.

Marc MEDINE

Maire de Guînes
Président de la CCT-P
Responsable de production
Agé de 57 ans, père de deux enfants, Benjamin et Juliette, et surtout comblé par trois adorables petits-enfants, j’exerce les fonctions de responsable du service de Production d’eau potable à Eau et Force.
Elu municipal depuis 1995, maire de Guînes depuis 7 ans et Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays depuis avril 2013, j’ai depuis 20 ans, avec humilité, mais aussi avec conviction et sens du devoir et des responsabilités, apporté mon expérience et mon énergie au service des habitants de notre territoire.
Je connais parfaitement ce nouveau canton pour avoir joué au « CRUFC » durant de très nombreuses années; pour intervenir régulièrement sur Calais dans le cadre de mes activités professionnelles; pour avoir habité au Pont du Leu durant une dizaine d’années, là où mon père André habite encore depuis 1970; pour avoir la plupart de ma famille qui réside à Coulogne; pour m’être marié à Balinghem, commune de cœur où mon beau-père, Emile Langlet, a été élu municipal et Président des anciens combattants ; et surtout pour exercer mes mandats d’élus sur ce magnifique territoire des Trois-Pays où nous ont rejoints nos amis ardrésiens depuis quelques mois.
Accompagner Caroline, Ludovic et Annick à ces élections départementales est pour moi une évidence ! Parce que je considère qu’il sera nécessaire, voire indispensable, que les futurs conseillers départementaux de ce nouveau canton qui représenteront le Conseil Départemental en mars prochain soient devront être des élus d’expériences, de caractère, des élus de proximité, capables grâce à leur « réseau » d’obtenir les aides financières vitales aux projets des communes et de s’occuper des dossiers de tous les habitants. Des démarches que Ludovic connaît très bien et dans lesquelles il n’a cessé d’apporter sa contribution avec succès et efficacité depuis qu’il est conseiller général.
Des problématiques que Caroline connaît bien elle aussi et qui saura, à n’en pas douter, grâce à son dynamisme et à ses compétences, traiter avec autant de pugnacité et d’efficacité.

Annick LOST

Adjointe à Coulogne
Conseillère communautaire à Cap Calaisis

Auxiliaire Vétérinaire

J’ai 59 ans, je suis mariée, mère de trois enfants, et je suis coulonnoise.
Dans la vie professionnelle, je suis auxiliaire vétérinaire à la clinique Curie, à Calais.
Dans la vie civique, auparavant conseillère municipale pendant deux mandats, je suis depuis mars 2014 Maire Adjointe en charge des Fêtes, de l’événementiel et de la Culture à la mairie de Coulogne et Conseillère Communautaire de Cap Calaisis.
Je milite politiquement depuis 15 ans pour la commune de Coulogne où je me suis attachée à développer les valeurs qui me sont chères comme l’égalité, la citoyenneté la fraternité et la solidarité.
Dans l’exercice de mes fonctions professionnelles ou électives, je côtoie un public intergénérationnel très diversifié mais qui se rejoint dans les mêmes soucis, les mêmes craintes dans l’appréhension de l’avenir.
C’est pourquoi j’ai pris la décision de présenter ma candidature à vos suffrages, en mars prochain, aux élections départementales en tant que suppléante de Caroline MATRAT.
Cet engagement illustre ma volonté de participer au rassemblement des énergies dans une ambition collective, aux côtés de Ludovic LOQUET et de Marc MEDINE.
Avec eux, actrice des solidarités sur notre territoire mi-urbain, mi-rural, je souhaite contribuer à relever les défis qui me paraissent aujourd’hui essentiels : Renforcer la cohésion sociale, s’engager en faveur de l’enfance, de la famille, améliorer la vie des personnes âgées ou handicapées, conforter l’aide à la prise en compte de la dépendance.
« Que toute personne puisse décider sa vie dans une société solidaire… », je sais qu’ensemble, nous y parviendrons !